A Toulouse, le week-end de tous les dangers pour Archipel

A Toulouse, le week-end de tous les dangers pour Archipel

Les Verts veulent conduire la liste citoyenne Archipel à Toulouse

Les Verts exigent qu'un(e) des leurs soit tête de liste

Les Verts voient rouge dans la ville rose. Ils menacent de quitter le collectif de la liste citoyenne Archipel.

Alors que ce samedi, à l'issue d'un « grand oral », doivent être désignés les 69 candidats de la liste citoyenne Archipel à Toulouse, les écologistes d'EELV ont exprimé dès vendredi de vives réserves.

Dans un communiqué, ils menacent de faire liste à part si ce n'est pas un ou une des leurs qui sera numéro 1…

« Plus que jamais nous croyons à une démarche inclusive citoyenne pour réinventer la politique dans un moment clef de notre Histoire. Nous sommes également convaincus que les Toulousaines et les Toulousains ne s’inscriront dans une dynamique gagnante de solidarité et de transition environnementale que si Archipel citoyen est clairement identifié comme étant une liste écologiste et citoyenne, et incarné par un-e écologiste… »

Et d'enfoncer le clou : « Plus que jamais, dans la situation politique actuelle qui nous oblige à être à la hauteur de notre responsabilité, cela reste la condition sine qua non de l’implication d’EELV Toulouse. Nous renouvelons notre engagement dans Archipel citoyen, mais nous observons, depuis plusieurs semaines, des dysfonctionnements et même un dévoiement de l’esprit initial de cette belle démarche citoyenne. En garant et partenaire fidèle d’Archipel citoyen, nous avons décidé de nous donner une dernière chance de réussir ce défi, ensemble. »

Quelle tête de liste ?

Les observateurs décrypteront aisément le message. Au-delà de quelques figures fondatrices du collectif Archipel et de citoyens ayant été tirés au sort, les Verts redoutent que la France insoumise et accessoirement des socialistes dissidents qui ne suivent pas la liste conduite par Nadia Pellefigue pèsent trop dans les débats et les votes. Et qu'au final, le leadership leur échappe.

Pour le Larousse, un archipel est « un ensemble d'îles en groupe, sur une surface maritime plus ou moins étendue ». Question : déjà morcelé, le territoire occupé par Archipel va-t-il perdre l'une de ses composantes phares ?

Les jours qui viennent seront donc déterminants. Car si, ce week-end, on connaîtra les 69 noms, ils seront encore pour l'heure énoncés par ordre alphabétique.

Et on ignore en revanche quel sera le mode de désignation des numéros 1, 2, 3 et suivants…

En mai, aux Européennes, la liste LREM était arrivée en tête à Toulouse avec 24,6 % des suffrages devant les Verts de Yannick Jadot (21,28%). D'où les ambitions des militants locaux qui comprendraient mal se ranger derrière un Insoumis ou un citoyen non encarté.

Pour rappel, le maire sortant Jean-Luc Moudenc (LR) a annoncé fin septembre solliciter un nouveau mandat. Il devrait recevoir l'appui du parti présidentiel LREM.