Cachemire : le SOS de RSF

Cachemire : le SOS de RSF

Le Cachemire est coupé du monde depuis 100 jours

Les autorités indiennes ont décidé d'isoler le Cachemire

L'ONG Reporters Sans Frontières s'alarme sur la situation au Cachemire, où l'Inde a neutralisé Internet et téléphones depuis le 5 août. Huit millions de personnes sont coupées du monde.

L'Organisation Reporters Sans Frontières lance un appel à la mobilisation alors que depuis 100 jours, " la population entière du Cachemire est plongées dans un trou noir de l'information ".

RSF rappelle que depuis le 5 août, " l’Inde a décidé de supprimer l’autonomie de sa province et des dizaines de milliers de paramilitaires bouclent ce territoire le plus militarisé au monde é. Internet a été supprimé, es réseaux mobiles suspendus,  et les téléphones fixes coupés : quelque huit millions de personnes sont totalement coupées du monde extérieur ". Sur le plan politique, ce jour-là, le gouvernement indien de Narendra Modi annonçait l’abolition du statut d’autonomie dont jouissait depuis 1947 le Cachemire indien, à majorité musulmane.

Une poudrière

Pour alerter la communauté internationale et l'opinion publique, RSF a décidé de donner la parole à 9 journalistes basés au Cachemire via une série de vidéos (à retrouver ici). " Les témoignages de ces journalistes offrent un état des lieux accablant des conditions déplorables dans lesquelles la presse tente de faire son travail. Entraves techniques, surveillance, intimidation, arrestations sont autant de preuves que les journalistes sont délibérément pris pour cible " souligne RSF qui lance par ailleurs un appel aux dons.

Pour compléter, il est utile de réécouter l'émission diffusée sur Radio France Internationale le 1er septembre dernier au titre explicite : " La poudrière du Cachemire: Narendra Modi joue-t-il les pyromanes? " Y participait notamment Olivier Da Lage,  rédacteur en chef à RFI, spécialiste de l’Inde et du Golfe, qui en 2017 "L’Inde, désir de puissance " (Éditions Armand Colin) et a dirigé " L’essor des nationalismes religieux " paru en 2018 (Éditions Demopolis).

- - - Illustration : carte de Furfur, licence Creative Commons