Le plaidoyer de Gérard Fuchs (6) : « Les bases sociales d'une Gauche mondiale »

Le monde du travail
Volet n°6 de notre entretien avec Gérard Fuchs. Ancien député socialiste, chercheur, il ne désespère pas de la gauche et voit dans la mondialisation aux effets pour l'heure dévastateurs un terreau pour la reconstruire. Il énonce ici les bases sociales et sociologiques d'une gauche internationale au XXIe siècle.

Des travailleurs sans-papiers (enfin) régularisés

Des travailleurs sans-papiers enfin régularisés

La lutte paie. 26 salariés sans-papiers viennent d'être régularisés dans le Val-de-Marne. Parmi les employeurs qui exploitent ces précaires parmi les précaires, La Poste et sa filiale Chronopost.

Alors que se poursuit le mouvement contre la réforme des retraites, d'autres luttes sont menées, plus discrètement, mais tout aussi importantes et parfaitement symboliques d'un système économique, politique et social décidément dénué de toute éthique.

Le plaidoyer de Gérard Fuchs (5) : « Le rôle clé des institutions internationales »

L'ONU a son mot à dire
Volet n°5 de notre entretien avec Gérard Fuchs. Ancien député socialiste, chercheur, il ne désespère pas de la gauche et mieux : il voit dans la mondialisation aux effets pour l'heure dévastateurs un terreau pour la reconstruire. Dans cette optique, il juge l'ONU et les institutions internationales à même d'agir positivement à condition évidemment que le G20 donne le la.

Une année « à gauche toute » !

Voeux
Le Site des Gauches vous souhaite une excellente année 2020 et vous accompagnera dans tous vos combats, dans toutes vos réflexions, en suivant au plus près les échéances électorales, les luttes sociales, et tous les éléments jalonnant semaine après semaine l'évolution de toutes les familles de ce que l'on appelle, encore et toujours, la gauche.

Le plaidoyer de Gérard Fuchs (4) : « Quelques priorités internationales »

Usine
Quatrième volet de notre entretien avec Gérard Fuchs. Ancien député socialiste, chercheur, il ne désespère pas de la gauche et mieux : il voit dans la mondialisation aux effets pour l'heure dévastateurs un terreau pour la reconstruire. Après avoir évoqué l'histoire du PS et sa délicate confrontation aux réalités de l'économie du XXIe siècle, la nécessaire union des gauches et des Verts et le défi européen, Gérard Fuchs liste « quelques priorités pour l'action internationale ».

Le plaidoyer de Gérard Fuchs (3)

L'union de la gauche en France, c'est bien, mais il faut penser plus large
Troisième volet de notre entretien avec Gérard Fuchs. Ancien député socialiste, chercheur, il ne désespère pas de la gauche et mieux : il voit dans la mondialisation aux effets pour l'heure dévastateurs un terreau pour la reconstruire. Il s'agit donc pour les différentes composantes de la gauche d'intégrer les réalités internationales. Et de ne pas avoir peur de l'Union européenne. Même s'il faut la réformer.